Feu vert préfectoral pour le projet Cap Seine à Vieux-Manoir

La préfète de Seine-Maritime a signé mercredi 21 juin l’arrêté autorisant l’exploitation de ce site de stockage de produits phytosanitaire classé en seuil Seveso seuil haut.

On vous en avait déjà parlé sur A l’ouest ici et ici.

Après enquête publique et avis favorable du commissaire enquêteur, après avis favorable du conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst), la représentante de l’Etat permet au groupe Cap Seine – via sa filiale Odièvre – de rassembler dans son usine existante plusieurs milliers de tonnes de produits toxiques et inflammables. Fin de l’histoire ? Sans doute pas. La signature de l’arrêté préfectoral ouvre la voie à de possibles recours en justice devant le tribunal administratif. Une hypothèse que les détracteurs les plus farouches du projet envisagent de longue date…

Plus d’infos sur https://www.filfax.com/2017/06/22/20749/

Publiez !

Comment publier sur A l’ouest?

A l’ouest n’est pas qu'un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail alouest@riseup.net