Mode d’emploi pour démonter un compteur Linky et rebrancher un ancien compteur

Attention, danger !

Débrancher un compteur communicant demande de la prudence. Il faut de sérieuses connaissances en électricité, sans quoi cela peut se révéler dangereux. Faites appel à des gens compétents.

L’ancien compteur

Avant toute chose, il faut avoir pu garder son ancien compteur. C’est le cas si vous l’aviez bien barricadé (par exemple en soudant des barres métalliques autour) et si les sous-traitants de Enedis n’ont pas pu l’enlever.

Sinon, trouvez un ancien compteur ou achetez-en un à réinstaller ; mono-phasé - ou triphasé selon votre abonnement. Voyez votre facture. On vend des compteurs neufs sur des sites comme Manomano pour les modèles anciens, et de nombreux autres sites proposent des compteurs de deuxième génération (électroniques). On en trouve aussi d’occasion sur les sites de revente.

Démonter le Linky

Pour déposer le Linky, on peut être amené à le déplomber si on ne peut pas remplacer la platine (planche) sur laquelle est fixé le compteur. Il est évidemment préférable, pour des raisons légales, de ne pas déplomber. Travaillez avec des gants isolants, des lunettes de protection et des outils isolés.

1) Coupez votre disjoncteur dans votre maison pour ne pas être en charge, afin d’éviter un flash dans le point 3 ci-dessous.

2) Repérez ce qu’on appelle « la grille » EDF qui supporte les fusibles EDF. Ceux-ci déterminent votre puissance souscrite. La grille se trouve en amont du compteur, soit dans la colonne de l’immeuble, soit dans votre coffret.

3) Déplombez-la et retirez en premier le fusible de la phase, puis ce qu’on appelle la barrette de neutre.

4) Vérifiez que votre domicile n’est plus alimenté, en réenclenchant votre disjoncteur et en allumant une lampe. Si vous avez un testeur de tension, vous pouvez aussi l’utiliser sur une prise, en position « voltmètre ». Rien ne doit briller ! Ou alors vous avez coupé le courant du voisin…

5) Cette vérification faite, rabaissez votre disjoncteur.

6) Démontez la platine (planche) sur laquelle est fixé Linky, pour avoir accès aux branchements à l’arrière.

7) Débranchez les fils sous le fusible et la barrette neutre sur la grille EDF.

8) Côté compteur : repérez bien l’ordre et les couleurs du branchement. En principe, à gauche la phase rouge ou marron ou noire ; puis le neutre bleu qui arrive de la grille EDF ; puis le neutre (bleu) qui repart vers votre domicile ; puis la phase rouge ou noire ou marron qui va aussi vers le domicile. On trouve le schéma sur Internet ou sur le capot qui cache les vis de serrage des fils.

9) Coupez ensuite ces fils au ras du compteur si vous n’avez pas déplombé, sinon débranchez-les.

10) Enlevez le Linky et fixez votre propre compteur.

11) Rebranchez les fils dans le même ordre qu’avant démontage du compteur (cf point 8).

12) Remettez la barrette de neutre en premier sur la grille EDF puis le fusible. Cet ordre est important pour votre sécurité. Refixez le capot de protection.

13) A ce stade, vous pouvez réenclencher votre disjoncteur chez vous et vérifier que votre compteur tourne dans le bon sens, sinon cela voudrait dire que vous avez confondu votre gauche avec votre droite….

14) Il vous reste à bien relever les chiffres inscrits sur le nouveau compteur avec la date et l’heure de votre intervention, ceci en vue d’embrouilles avec EDF, afin qu’on ne puisse pas vous accuser de fraude.

15) Dernière manipulation : barricadez votre compteur. Et empêchez qu’un compteur Linky puisse être fixé au dessus ou à côté.

Pour cela, soyez créatifs. Si possible, la soudure est la plus efficace. Il serait dommage que Linky revienne une semaine plus tard au même endroit.

Remarque : On trouve des compteurs neufs chez les grossistes en matériel électrique qui les vendent comme sous-compteurs pour les particuliers (plusieurs appartements dans une même maison). Si vous voyez des bâtiments promis à la démolition, récupérez les compteurs avant qu’ils ne partent à la casse.

Nous vous conseillons, une fois tout cela terminé, de ne pas abimer le Linky (c’est tentant) et de le ramener rapidement au centre Enedis le plus proche pour ne pas être accusé de dégradation.

À vous de jouer.

Post scriptum :

Si vous ne pouvez pas utiliser de soudures pour protéger votre vieux compteur, voici une autre méthode.

Il s’agit d’interdire l’accès et le démontage des vis plombées qui tiennent les capots de compteur en place. Donnez un coup de perceuse avec un foret de 5 mm sans abîmer les plombages, puis comblez le trou avec de la pâte à souder à froid. C’est facile et pas cher. En soldes, on trouve des boîtes de 4 ou 5 boulettes pour moins de 5 € en GMS et on peut faire deux compteurs avec une boulette.

Cela permet au minimum de retarder la dépose du compteur.

Publiez !

Comment publier sur A l’ouest?

A l’ouest n’est pas qu'un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail alouest@riseup.net