A propos des attaques fascistes contre L’Ecluse à Reims.

L’Ecluse est aujourd’hui un centre social et culturel autogéré. Nous occupions cette maison sans droit ni titre depuis décembre 2011 et la mairie avait réussi à demander notre expulsion mais ils ont préféré nous proposer de créer une association pour nous faire signer un bail emphytéotique de 18 ans. Pour cela, nous avons refusé de signer certains compromis, comme le délai de 3 ans pour réaliser des travaux dans la maison. Après négociation, nous avons signé le bail en janvier 2014. La mairie a changé et nous avons à faire à Arnaud Robinet et Catherine Vautrin qui ne veulent pas de l’Ecluse. Une commission de sécurité de la ville a fait fermer le lieu en juillet 2014, et Grand Reims nous attaque en justice depuis avril 2015. Aujourd’hui, nous sommes en cour d’appel et la décision à propos de la résiliation ou non du bail sera prise le 4 décembre.

Samedi 20 octobre 2018 à 01h20, des fachos sont encore venus nous attaquer à L’Ecluse, ils ont arraché un volet, brisé un carreau et ont vidé une bombe lacrymo dans le local à travers la fenêtre. C’est la 3e attaque en 2018. En avril, ils ont volé des vélos et saccagé le local, en entrant par les fenêtres et en mai, ont détruit un camion, devant le local.

Le 31 décembre 2017, ils étaient déjà venus et étaient entrés en défonçant la porte de la maison, encagoulés et armés de battes et de gazeuses, ils avaient tout saccagés au rez-de-chaussée et menacé de mort une personne présente qui a pu se défendre comme elle pouvait, et qui, malgré toute cette violence, n’a pas été blessée.

Ces attaques sont commises par un groupe de supporters qui se font appeler les Mes Os. C’est un groupe de supporters devenus indésirables chez les ultrem de Reims, mais les Mes Os ne font pas que dans le football puisque par le passé ils ont mené des actions contre les migrants et ont tabassé un SDF et des personnes dans le centre-ville à coup de triplex.

Il est primordial de prendre au sérieux la question de la montée du fascisme à Reims

Nous savons qu’ils sont proches de l’extrême droite et des mouvements identitaires comme « Génération Identitaire » ou « Dissidence Française » et des lieux comme les « Bastion Social » et de « La Citadelle » à Lille, qui ont maintenant pignon sur rue sans que cela ne pose de problème. Ils ont également déjà été accompagné par certains de leurs acolytes Parisiens pour nous attaquer.

Lors de la dernière attaque, ils ont d’ailleurs gueulé « Mes Os Hooligan » en appuyant bien leur salut nazi, histoire de montrer qu’ils en avaient dans la tête.

Ces évènements montrent bien qu’il est primordial de prendre au sérieux la question de la montée du fascisme à Reims. Il est nécessaire et urgent de s’unir contre la recrudescence de ses mouvements réactionnaires profitant de la misère sociale pour imposer leur vision raciste du monde.
Il nous faut nous organiser collectivement et il est important de se soutenir.

La vidéo surveillance les obligent à sortir du centre-ville pour se défouler alors ils s’attaquent à L’Ecluse, mais demain ?

Ils ne réussiront pas à nous arrêter dans nos activités. Nous sommes toujours en procès contre Grand Reims mais nous sommes toujours là.

L’Ecluse
4 rue de la Cerisaie, 51100 Reims
contact@ecluse-reims.org
www.ecluse-reims.org

Derniers articles de la thématique « Antifascisme » :

> Tous les articles "Antifascisme"

Publiez !

Comment publier sur A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours?

A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours n’est pas qu'un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail alouest@riseup.net