La police se livre à une expédition punitive à la préfecture du Mans

La police se livre à une expédition punitive à la préfecture du Mans samedi soir, entre 23h et Minuit, une dizaine d’arrestations.

Une soixantaine de personnes réunies place de la République décident de marcher pacifiquement en direction de la préfecture.

Plusieurs véhicules de police arrivent à toute vitesse, risquant même la vie des personnes présentes sur la voirie. Ils coincent les manifestants, leur disent texto " On en a marre de vos gueules " les frappent, les gazent et les interpellent sans sommation ni motif.

Ils frappent une manifestante à la tête contre le mur deux fois, deux coups de matraque en pleine figure. Avant de la gazer à bout portant. Elle est victime d’un traumatisme crânien.

Une Medic et un de ses collègues essayent de porter assistance à cette dame, les flics leurs disent « Ferme ta gueule ! » avant de les gazer et matraquer à leurs tour.

Les keufs ont attaqué sans sommation, sans respecter les lois. Ce qui s’est passé samedi soir est très grave, la répression est de plus en plus violente, les flics attaquent en toute impunité.

Derniers articles de la thématique « Antirépression » :

TIG & perspectives collectives" >Témoignage de TIG & perspectives collectives

Récit d’une condamnation pénale à des heures de Travail d’Intérêt Général (TIG), par la justice, pour donner des billes à celleux qui y seraient confrontées. Au-delà du retour d’expérience, ce texte lance aussi un appel à réflexion collective sur les TIG pouvant mener à une organisation concrète, en faveur...

> Tous les articles "Antirépression"

Publiez !

Comment publier sur A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours?

A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours n’est pas qu'un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail alouest@riseup.net