Entrée en Seine d’un casino nouvelle génération à Rouen pour 2021

Un casino à Rouen… La belle idée ! Le genre de joli projet qui nous est passé sous le nez, sans qu’on le voie. Comme tous les grands projets d’aménagement urbain, nous avons toujours un petit train de retard et ne sommes pas mis au courant. Nous ne savions pas qu’il y avait un projet intitulé « Réinventer la Seine »… Et nous ne savions pas que de ce nom sympathique pouvait émerger un projet aussi fabuleux qu’un casino.

Il aurait été possible de trouver une foule d’idées, comme nous l’avons fait dans nos propositions citoyennes pour l’embellissement de la ville de Rouen. Réinventer la Seine, cela peut être, par exemple, agrandir sa surface par l’instauration de canaux. Un déluge sur la rue du Gros Horloge gangrénée par le tourisme et les commerces pour vraiment implanter la Seine dans le centre-ville… Une idée parmi d’autres !

Cela peut être les fameuses tyroliennes ou les toboggans que nous appelons de nos vœux. Une foule d’idées que certains ont qualifiées d’ode au ludisme urbain, avec un ton amusé, mais qui nous semble être une simple preuve de bon sens. Le bon sens pour la ville, le ludisme urbain, c’est la joie de consommer dans un casino nouvelle génération faisant aussi office de restaurant, cabaret et musée… On s’amuse !

On commence ! Un concours « Réinventer la Seine » a été lancé dans la foulée du projet « Axe Seine » initié en 2011 au Havre en complément du projet plus vaste de « Grand Paris ». Une ambition : reconquérir le fleuve de Paris au Havre. Reconquérir ? En effet une guerre fait rage depuis longtemps, une guerre terrible : le fleuve délaissé avait été envahi par le néant, officiant de manière penaude comme simple cours d’eau, chevauché par de pauvres péniches mais ayant perdu de sa superbe alors qu’un fleuve c’est plus que ça : c’est un axe, une voie de circulation commerciale… C’est un territoire à maitriser, à coloniser, à dompter. C’est un générateur de blés (Rouen est le premier port céréalier de France).

Sans méandres ni boucles je finis l’historique. Le fleuve meurt, des bâtiments aussi. D’où l’idée de « Réinventer la Seine » qu’on avait inventé une première fois. A cette époque la France, le Monde n’étaient composées d’aucuns cours d’eau et des entrepreneurs valeureux ont décrété, certainement à la suite d’un appel à projet, l’instauration de la Seine comme fleuve.

Je méandre encore. Nous sommes le Mercredi 19 Juillet 2017. Les lauréats du concours « Réinventer la Seine » sont annoncés.

  • Un projet culturel ?
  • Non, nous vous parlons d’invention, de créativité, de reconquête…
  • Un musée ?
  • Oui, plus intéressant…
  • Une salle de spectacle ?
  • Précisez…
  • Une salle de spectacle avec de l’argent à gagner…
  • Vous chauffez…
  • Un casino !

Et là, la lumière fut… Pour remplacer les fûts de chêne du Chai à Vin de la Presqu’Ile Waddington, l’instauration d’un casino a été décidée. Je fais encore des boucles et ai oublié d’évoquer le projet : réaménager un ancien bâtiment de stockage en lieu de vie, poste avancé de la reconquête de ce maudit fleuve ! La Presqu’île Waddington c’est là où il y a des concerts, où on se ballade, où on peut flâner… Bref que des activités improductives, qui laissent mort notre beau fleuve en soif de domination, qui se meurt, se tarit de ne pas être exploité à sa juste valeur alors que c’est justement pour cela qu’il a été inventé puis conquis ! Eiffage constructions et une équipe d’architectes (l’agence CBA) se sont ligués pour tout planifier et mener à bien cette campagne.

Jeudi 28 juin, 18h, on discutait au conseil municipal. Pour que casino il y ait, il faut que la ville de Rouen ait le statut de « Station touristique ». On va donc voter ça, et après il faudra 14 mois pour avoir une réponse. Si cette réponse est positive, l’entrée en Seine du Casino pourrait être effective pour 2021. Encore quelques années à trépigner d’impatience, à se ronger les ongles avant l’instauration d’un véritable temple de l’argent, pour suppléer les Docks 76 et consorts. En attendant les pauvres hères de notre ville devront se contenter du Loto et des jeux à gratter ou se risquer sur la côte pour avoir la joie de dépenser son argent sans complexe.

À l’ACER (Association communale d’Embellissement de Rouen), nous réfléchirons de notre côté à d’autres projets au cas où celui-ci capoterait (harcèlement de la mairie par mails, actes malveillants, etc.) ce que nous n’espérons bien sûr pas… Une guerre, c’est une guerre. Une reconquête. On ne fait pas d’omelettes sans détruire des lieux.

Si tu n’as pas compris, je te refais une petite chronologie :

  • Des entrepreneurs ont inventé la Seine.
  • Au Moyen-Age, la Seine a été conquise pour en faire ce à quoi elle était destinée : un flux commercial entre la capitale et la mer.
  • Le monde industriel décroit, la Seine aussi.
  • Le Grand Paris
  • 2011 « Axe Seine » lancé par des visionnaires pour reconquérir la Seine. Début d’une campagne ardue de reconquête.
  • Mercredi 19 Juillet 2017. Résultat du concours « Réinventer la Seine » : les valeureux Eiffage et ses amis remportent la bataille et sont désignés héros pour la reconquête du fleuve. Un casino…
  • Jeudi 28 Juin 2018 : réunion pour lancer les procédures permettant à Rouen d’accéder au statut « Station touristique » pour la construction du Casino.
  • 2021 : Le casino ??

Si vous ne me croyez pas, c’est sur le site de la métropole (Mercredi 19 Juillet 2017) :

Les projets qui réinventent notre Seine

Le jury de l’appel à projets Réinventer la Seine a dévoilé, mercredi 19 juillet, l’ensemble des projets innovants retenus pour reconquérir le fleuve de Paris au Havre en passant par Rouen.
 
Du Grand Paris jusqu’à la mer, la Seine trace un linéaire d’une richesse incontestable, à redécouvrir et reconquérir par et pour tous. Le jury de l’appel à projets innovant Réinventer la Seine - initiative commune de Paris, la Métropole Rouen Normandie et la Communauté d’agglomération du Havre – a retenu plusieurs projets sur cet axe, des projets avant-gardistes qui vont émerger sur, à côté et au-dessus de l’eau, pour incarner autant de possibilités de vivre autrement avec le fleuve.
 
Associée à l’agglomération Seine-Eure, la Métropole Rouen Normandie se félicite que des projets lauréats ambitieux viennent valoriser, de Rouen à Léry-Poses, un patrimoine exceptionnel tantôt industriel, tantôt naturel.
 
Un projet de « casino nouvelle génération » s’apprête ainsi à redonner vie au Chai à vin de Rouen, sur le presqu’île Waddington. Porté par Eiffage Construction et conçu par les architectes de l’agence rouennaise CBA, Le Chai à vin réinventé se veut un établissement de jeux et de loisirs connecté aux événements clés du secteur (Foire Saint-Romain, Armadas, concerts). Une partie du bâtiment érigé au début des années 1950 sera ainsi occupé par des espaces de jeu. Mais une variété d’activités sera ouverte au grand public, en accès libre : des espaces culturels dont un musée des Arts forains et une salle de spectacle vivant, des espaces de mémoire (histoire du Chai, espace de découverte œnologique), des espaces dédiés aux entreprises, des restaurants panoramiques.
Sur le plan architectural, le projet entend à la fois respecter le bâtiment « introverti » du chai, dont les propriétés environnementales sont excellentes, magnifier son caractère monumental et son architecture intérieure exceptionnelle, tout en l’ouvrant sur l’esplanade, le fleuve et le grand paysage par l’ajout d’un « nuage-écrin ». Cette structure reliera le chai au parking silo (540 places) et permettra la création d’un grand belvédère dont l’accès sera libre et gratuit. »

Publiez !

Comment publier sur A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours?

A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours n’est pas qu'un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail alouest@riseup.net