Jaune, le journal pour gagner !

Pour fêter cet Acte IX, des GJ de plusieurs villes de France ont décidé de faire exister leurs positions au sein du mouvement par le biais d’un journal papier et numérique (jaune.noblogs.org). Ces positions, elles sont celles de la victoire, contre une vie trop chère pour être vécue.

Vous pouvez trouver le journal papier dans les manifs, dans les AG, sur les ronds-points. S’il n’y en a pas dans votre coin et que vous souhaitez participer à la diffusion de ce contenu, on a plusieurs solutions. Le journal à télécharger, trouvable sur le site jaune.noblogs.org, est en format A3 https://jaune.noblogs.org/files/2019/01/Jaune1-web.pdf
ce qui n’est pas simple pour l’impression. Donc on va faire un format A4 pour les gens qui souhaitent le diffuser par leurs propres moyens. Ensuite, pour celles et ceux qui voudraient avoir les exemplaires papier qu’on a fait imprimer, vous nous écrivez et on s’arrange ensemble. Du point de vue financier, nous avons également besoin de soutien pour sortir la seconde édition. Pareil écrivez-nous, on a pas encore de cagnotte leetchi à se faire voler ...

Nous faisons d’ores et déjà un appel à contribution pour la seconde édition de jaune. Si le premier numéro cherchait à aborder des questions du mouvement de façon générale, on préfère quand ça parle d’une situation concrète. Donc on est en quête de récits de lutte à diffuser sur le site et dans le journal papier. La seule ligne éditoriale qu’on a, c’est l’extension et l’approfondissement du mouvement, contre tout ce qui nous fait obstacle pour en finir avec cette vie de galère.

On vous donne un aperçu avec l’édito du N°1 :

« Gagner. Cela peut paraître ambitieux pour celui qui n’a pas participé au mouvement des Gilets Jaunes. Les voitures tournent à l’essence, nous on carbure à l’ambition. Depuis le 17 novembre, nous sommes des centaines de milliers à passer à l’action. On se rencontre sur les ronds-points, on s’organise pour bloquer l’économie, on se défend ensemble contre la police en manifestation. On n’a jamais vu une telle détermination des « gens de rien » depuis des lustres. Et on ne compte pas s’arrêter là. Ce journal, c’est pour ça. C’est pour continuer. Et surtout, c’est pour gagner. Mais gagner quoi ? Ou plutôt jusqu’où ? Personne n’est en mesure d’y répondre mais nous prenons le parti de ne pas brider nos ambitions. Nous sommes pour l’extension et l’approfondissement du mouvement, contre une vie trop chère pour être vécue. Qu’il rentre dans le quotidien de tous les gens qui galèrent dans ce pays. Qu’il déborde des frontières de la France sans aucune modération, comme c’est déjà le cas en Belgique, en Allemagne, en Espagne, en Irak, au Soudan etc.

Pour cela, le mouvement n’a pas besoin de direction. Bien au contraire, ce que les politiciens appellent « orientation », qu’elle soit nationaliste, confusionniste, citoyenniste ou raciste, c’est une façon de canaliser la révolte, d’en écraser certains avant d’écraser tout le monde, pour que les bourges continuent à se gaver. Dans ce journal, on cherche plutôt à savoir comment on peut rendre ce mouvement moins contrôlable et plus fort qu’il ne l’est déjà. Comment on développe des solidarités avec tous les prolos sans exception pour tenir ensemble contre cette vie misérable ? On y discute des stratégies de lutte, comme la grève ou encore le blocage, mais aussi des manœuvres ennemies, en particulier de la répression qui nous frappe et de la réponse pratique qu’on doit fournir pour ne laisser personne sur le carreau.

On voit la presse, la classe politique et les patrons s’époumoner pour diviser le mouvement. Ils crient « casseurs », « violence », « terroristes ». Ils n’ont que ça à la bouche pour nous dissuader de lutter, et ce qui est magique, c’est que leur tour ne fonctionne pas. On ne va pas pour autant dire que tout est rose dans ce qu’on vit depuis deux mois. L’engagement est exigeant, les vautours sont à l’affût, nos galères de fin de mois sont toujours là et l’horizon qu’on nous promet ressemble à un film apocalyptique. Nous refusons ce futur et c’est pour cette raison qu’on bricole les moyens d’en finir. On en propose quelques uns dans les pages qui suivent. Jaune, le journal pour gagner. »

On vous souhaite une bonne manif et on espère à très vite !

Jaune, le journal pour gagner

Derniers articles de la thématique « Gilets jaunes » :

Normandie Jaune

Retour photographique sur une année de lutte en Normandie.

Manifestation Gilets Jaunes le 7 septembre à Rouen

Parce qu’il n’existe aucune raison d’arrêter ce qu’on n’a pas encore achevé, le 7 septembre une manifestation régionale est appelée à Rouen par l’ensemble des Gilets Jaunes de Rouen. Rendez-vous à 11h00 à l’hôtel de ville.

Sinon nous qui d’autre

Eléments pour continuer. En mars 2019 les instituts de sondage français ont arrêté de poser la question du soutien au mouvement des gilets jaunes par la population tant le résultat espéré – passer sous la barre des 50% – était absent. Le mouvement, quant à lui, n’a jamais pris fin, malgré la stratégie...

> Tous les articles "Gilets jaunes"

Publiez !

Comment publier sur A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours?

A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours n’est pas qu'un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail alouest@riseup.net