La surveillance policière moderne et les moyens simples d’y échapper

La plus grosse balance avant toi c’est ton cellulaire

Booba
 
900 000 SMS sont interceptés par semaine en France. La surveillance est largement répandue et pas besoin d’être du grand banditisme pour être épié en France. Participer à un mouvement social, être sur une liste sms pour venir en aide à des migrants ou préparer de la soupe sur un point de blocage suffit. Nos échanges sont ce qu’il y a de plus facile à surveiller pour la police : les appels, les sms et les réseaux sociaux sont du pain béni pour ceux qui sont payés pour nous surveiller. On ne compte plus les actions ratées, les gens grillés ou pire les arrestations.
Alors qu’il existe des moyens simples et efficaces d’échapper à la surveillance et surtout à la répression qui l’accompagne.

Petit tour d’horizon des techniques policières et des moyens d’y échapper efficacement :

En France, les écoutes et la surveillance peuvent être soit :

  • judiciaires : elles doivent être légalement ordonnées par un magistrat ou un juge d’instruction. Leur durée renouvelable ne peut excéder 4 mois.
  • administratives : elles sont ordonnées sous la responsabilité du Premier Ministre. Mais absolument pas directement par celui-ci. C’est la police elle-même qui décide qui mettre sous écoute donc quasiment sans aucun cadre légal. C’est la surveillance la plus répandue. (Mails, sms, mms, messenger, la police a accès à tout très rapidement.)

De nombreux exemples de surveillance cette semaine prouvent que la police scrute les les réseaux sociaux surtout en période de mouvements :
Un homme a été arrêté samedi 1er décembre 2018 alors qu’il se rendait à la manifestation des gilets jaunes place de l’étoile. Arrêté à la gare de Lyon puis jugé à Paris après un signalement de la DGSI concernant un message envoyé sur une page Facebook dans lequel il se revendiquait du « black bloc ». Il avait juste envoyé un message à la page : « Comment c’est chez vous ? Moi et les copains on va monter et on est déter comme jamais ! C’était bien la guerre samedi ». L’homme s’est alors fait pister par la police grâce à son téléphone et arrêté à la gare. Les photos de lui, cagoulé, sur son profil seront des éléments à charge supplémentaires. Il prendra trois mois fermes.

Avec un portable les sms et mms peuvent être interceptés mais la police peut faire aussi ce qui est appelé une écoute d’ambiance : « L’écoute d’un portable en veille ou même éteint est possible. Exactement par le même chemin qu’empruntent les SMS ou les configurations Internet pour les mobiles. L’ordre (« Ouvre ton micro mais sans déclencher la sonnerie ou allumer l’écran ») arrive à la carte SIM qui l’exécute. »

Il est donc essentiel de ne pas avoir de téléphone pendant les réunions d’organisation ni même d’ordinateur – celui-ci peut-être utilisé de la même façon.
La Police peut identifier le lieu où vous vous trouvez et suivre vos déplacements grâce à votre portable.
Il est en effet possible de surveiller la localisation d’un GSM. Dans les endroits avec de nombreuses cellules, par exemple dans les villes, les mouvements d’un portable peuvent être observés de manière assez exacte.
Et notre présence à tel endroit, tel jour, peut ensuite se transformer en preuve à charge contre nous ou nous ficher, voire les deux.
Il est indispensable de ne plus prendre de portable en action ou en manifestation.

Les progrès technologiques jouent un rôle dans les deux camps : partout il y a des résistants qui développent des outils pour s’organiser qu’il faut juste apprendre à utiliser. Il n’y a aucune difficulté là-dedans. Ils mettent en place des applications de communication qui fonctionnent comme n’importe quelle application, utilisables par le plus grand nombre. La grande différence c’est que les échanges sont alors cryptés.

Les solutions :

Utiliser la messagerie cryptée « Signal » pour votre téléphone, pour vos messages comme pour vos appels.

Cette application libre et gratuite chiffrera vos SMS/MMS avec ceux et celles qui ont également l’application. Le contenu de vos SMS ne seront pas stockés pendant deux ans par votre fournisseur (car vos messages passent par le web) et transmis en clair mais sous forme de messages chiffrés impossible à lire pour ceux qui les intercepteraient. Vous pouvez la mettre par défaut, son interface ne change absolument pas de ce que vous connaissez. 

Ce qu’il y a de pratique avec Signal c’est que si votre interlocuteur a lui aussi installé l’application, les messages se chiffrent tout seul mais si un autre de vos contacts n’a pas encore installé Signal alors il lui envoit un SMS classique sans chiffrement avec la même interface. Pas besoin de jongler avec plusieurs applications, Signal s’adapte en toute transparence.

Attention si vous envoyez des messages depuis Signal vers un interlocuteur qui n’a pas installé l’application alors votre fournisseur d’accès (Orange, Free, SFR,...) conserve les meta-données. C’est à dire qu’il sait à quelle heure et à qui vous avez envoyé un message (c’est déjà ce qui se passe quand vous envoyez un texto de manière classique). Enfin quand vous envoyez un SMS ou MMS entre utilisateurs de Signal, ceux-ci ne sont pas compté sur votre forfait, puisqu’ils passent par internet.

La disparition automatique des messages après un temps donné est primordiale ! Si ce n’est pas nécessaire dans une utilisation classique, pour toute information sensible c’est extrêment utile : après s’être retrouvé.e à faire quelque-chose de plus ou moins tendu, garder le message invitant à s’y rendre n’est qu’une invitation aux emmerdes. Laissez les messages disparaître tout seul !

Cet outil chiffre les messages sur leur trajet mais si une personne malveillante déverrouille votre portable elle aura accès en clair à vos message de la même manière que vous. Pensez à mettre un code sur votre portable et sur l’application ! C’est la base.

Signal offre aussi, au même titre que des messageries populaires telles que Whatsapp, la possibilité de créer facilement des « groupes » et de se partager des documents de différents formats. C’est très pratique dans plein de situations.

Vous pouvez enfin appeler en chiffré d’autres utilisateurs de Signal si vous avez une bonne connection internet (wifi ou 4G). Dans ce cas votre appel passe par le web comme pour Skype ou Messenger. Comme pour les SMS/MMS et à condition d’être connecté à une borne wifi les appels ne seront pas comptés sur votre forfait même si vous vous trouvez à l’étranger.

A télécharger depuis votre téléphone pour Apple ou Androïd.
 [1]
Riseupmail


Privilégiez des services qui respectent votre vie privée. Ces services en plus d’être éthiques permettent une sécurité accrue car ne nous « donnent » pas aux flics.
Les boîtes commerciales tels que Google, Microsoft, mais aussi Laposte ou Yahoo n’ont qu’un seul objectif : se faire du pognon. Ils n’auront donc aucun souci à vous balancer aux flics (ou au plus offrant). Ils facilitent même la plupart du temps le boulot des flics en utilisant des « Backdoor [2] » au profit des flics.

Pour communiquer en chiffré par mail la seule solution est celle du chiffrement manuel expliquée plus bas (clefs GPG ou PGP). Mais vous pouvez déjà utiliser des boîtes mails plus discrètes que gmail. Par exemple Riseup. [3]

Ce que la police cherche en collectant ces informations ce n’est pas seulement prévenir un désordre éventuel mais aussi ficher et connaître l’implication de chacun. Ça leur permet de décider sur qui et quand frapper.
C’est pourquoi nous nous devons de l’aveugler, d’être opaque pour être le plus efficace possible. Nous devons être à la hauteur de nos ambitions et répandre nos gestes le plus largement possible.

Derniers articles de la thématique « Répression des luttes » :

> Tous les articles "Répression des luttes"

Publiez !

Comment publier sur A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours?

A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours n’est pas qu'un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail alouest@riseup.net