Le projet de « Contournement Est », et la lutte est à peine commencée

Le projet lancé au début des années 70 devait être au départ une simple rocade et s’est transformé, au cours des années, en une autouroute à péage de plus de 40 kilomètres de long et 300 de large, avec les conséquences écologiques et sociales qui vont avec. Il a été déclaré d’utilité publique en novembre 2017 et son montage financier validé par l’Etat au cours de l’année 2018.

Des projets de nouvelles autoroutes, le pays n’en manque pas. De luttes organisées contre ces mêmes projets, non plus : pour ne prendre qu’un exemple, le projet de contournement Ouest de Strasbourg vient de connaître une offensive de l’Etat qui a évacué les 150 opposants de la ZAD du Moulin pour que le concessionnaire de la future autoroute puisse commencer les travaux de déboisement au plus vite. Ce concessionnaire n’est autre que la société Vinci. A Rouen, l’opposition contre le projet contre la liaison entre A28-A13 existe depuis longtemps.

La ministre des transports a annoncé mercredi 12 septembre ses priorités, parmi lesquelles ce projet de contournement-est mais également un autre projet contesté : celui de la ligne tgv entre Rouen et Paris. Ce dernier s’accompagne de l’aménagement d’une nouvelle gare rive gauche pour redynamiser le quartier Saint-Sever, jugé vieillot, gare qui desservirait la Défense en 50 minutes. La zone, rebaptisée « Saint-Sever Nouvelle Gare », est destinée à être le premier quartier d’affaires de la métropole avec 300 000 m2 de bureaux prévus. La Matmut a déjà commencé à investir, à acheter et à construire. La transformation de la ville est donc déjà bien entamée.

Ses déclarations n’ont pas d’impact sur l’opposition au contournement Est  : rien n’est joué malgré la déclaration d’utilité publique signée par l’ancien ministre de l’écologie Nicolas Hulot (que certains osent pleurer). Elles peuvent sembler ouvrir un peu plus la voie au monstre de béton mais l’Etat doit se rendre propriétaire des 516 hectares concernés. Or, la moitié sont des terres agricoles. Tous ces terrains devront être expropriés (achetés) et ce, après le rendu des recours légaux. Le pronostic de M. Adam, ancien spécialiste en marketing et accessoirement membre de La République En Marche qui prévoit la fin des travaux pour 2022 semble donc plus qu’optimiste.
Dans des situations semblables, comme à la Zad de Notre-Dame-Des-Landes, lorsque l’Etat a donné une impulsion afin d’accélérer un projet, l’opposition a, elle aussi, su s’organiser. L’enjeu est là : prendre l’organisation d’une opposition forte au sérieux et mettre de l’énergie dedans.
Il y a quelques années, le collectif “Mauvaise Troupe” écrivait dans un petit livre intitulé Défendre la zad :

Nul ne peut prétendre être insensible à la peur, aux doutes et à la fragilité qui nous traversent en de telles circonstances. Mais il est un moment où éclôt la certitude partagée que s’il existe la moindre chance – si infime soit-elle – de pouvoir peser sur la situation dans laquelle nous sommes pris, alors il faut la saisir. C’est cette certitude qui repousse les limites face au manque de sommeil, à l’humidité, à la boue et aux munitions policières. Il s’agit de relever la tête et d’accepter que résister, c’est toujours un coup de dés.

 

Depuis, le projet d’aéroport a été abondonné et la France a vu fleurir d’innombrables oppositions. Ces oppositions ont parfois réussi à renvoyer ces grands projets là d’où ils viennent : dans la tête de quelques mégalos, prétextes à enrichissement personnel et destructeurs. L’objectif est donc qu’ils restent en l’état, des idées abstraites et jamais réalisées.

Des opposants au projet de Contournement Est de Rouen.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter la page Facebook : Non à l’autoroute A133-A134 :

Derniers articles de la thématique « Politique locale » :

 ?" >Rouen, vers un tourisme de masse ?

Si vous avez eu le malheur dans votre vie récente de vous rendre à Venise, Barcelone, ou encore Saint-Malo, vous savez ce qu’est le tourisme de masse et vous savez aussi que vous ne souhaiteriez pas ça pour la ville dans laquelle vous vivez. A Rouen, par moments, éviter un groupe de vieux touristes...

La République à l’assaut des Hauts de Rouen

Le 8 février, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a présenté les 32 quartiers de reconquête républicaine ciblés en 2019, sur tout le territoire français. Les Hauts de Rouen, déjà Zone de sécurité prioritaire, en fait partie. Cette « reconquête républicaine » signifie en fait l’arrivée des renforts...

> Tous les articles "Politique locale"

Derniers articles de la thématique « Ecologie » :

Réunion Publique Unitaire Incendie Lubrizol

Depuis l’incendie de Lubrizol le 26 septembre dernier, des infos se croisent et l’inquiétude grandit dans l’agglo de Rouen. Nous, habitants, salariés, parents de l’agglo de Rouen, appelons à rassembler toutes nos connaissances et infos et à nous mobiliser collectivement. Regroupons-nous pour contraindre...

> Tous les articles "Ecologie"

Publiez !

Comment publier sur A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours?

A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours n’est pas qu'un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail alouest@riseup.net