Un appel à dons pour La Garenne

Le samedi 19 mai, une manifestation contre toutes les expulsions est partie de l’église Saint-Sever pour arriver jusqu’à un lieu ouvert illégalement pour l’accueil des migrants.

Le bâtiment est vide depuis 5 ans, la mairie l’a elle-même réquisitionné l’hiver dernier pour des mineurs isolés, et aujourd’hui le bailleur social qui le possède le met en vente.

La nourriture est, bien sûr, un aspect vital pour la survie de l’occupation de l’immeuble, nous ne pouvons pas nous permettre d’en manquer.

Dans cette recherche quotidienne, nous sommes dépentant.e.s des dons d’associations ou de particuliers.

Nous en appelons donc à votre solidarité, et tenons à rappeler que chaque donation, quelque soit son importance, sera la bienvenue.

Au delà de la nourriture, nous avons également besoin d’autres denrées non alimentaires comme des produits d’hygiène ou pour bébé.

Les dons peuvent êtres apportés à l’accueil de l’immeuble situé au rez de chaussé à n’importe quel moment de la journée.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à prendre contact via Facebook.
Partagez, faites tourner le mot un maximum.
Nous comptons sur vous.

collectif de la garenne

Jusqu’au 31 juillet

Publiez !

Comment publier sur A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours?

A l’ouest - Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours n’est pas qu'un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail alouest@riseup.net

Derniers articles de la thématique « La Garenne » :

A la Garenne ou ailleurs - On n’expulse pas l’évidence

Le 7 août dernier, le tribunal d’instance prononçait l’expulsion de l’immeuble la Garenne. Le délai accordé pour quitter les lieux avait été fixé à deux mois, c’est-à-dire le minimum prévu par la loi. Passé ce délai, le lieu pourtant salubre et adapté à recevoir des personnes, sera immédiatement expulsable par...

Une soirée en solidarité aux exilés du squat de la Garenne

Le rendu de l’occupation a eu lieu début août pour le squat de la Garenne et ses occupants. Le tribunal n’a pas retenu la voie de fait demandée par la partie adverse et a donc donné le très petit délai de deux mois. Deux mois pour que 200 personnes puissent trouver une solution d’hébergement. Aucune...

> Tous les articles "La Garenne"